Africa check: nouvel outil de vérification de l’information

Organisation à but non lucratif, Africa check s’attelle au fact-checking qui consiste à vérifier la véracité de toute information véhiculée par les figures publiques.

Fidèle à son slogan « séparer la réalité et la fiction », Africa check est une organisation de fact-checking. «  C’est une nouvelle tendance dans le journalisme qui consiste à prendre du recul pour vérifier l’authenticité des propos que les figures publiques tiennent sur des sujets importants », selon M. Assane Diagne,  rédacteur en chef d’Africa check. Cette analyse revient à tirer des conclusions concrètes. Africa check existe en deux versions. La version anglophone existe depuis 2012 et la version francophone date de novembre 2015. Elle compte des bureaux à Dakar, au Sénégal, à Lagos, au Nigeria, à Johannesburg, en Afrique du Sud  et prévoit d’en ouvrir un à Nairobi, au Kenya.

Cette  organisation à pour but d’encourager la pratique du fact-checking. En d’autres termes, il s’agit de promouvoir l’honnêteté dans le débat public au sein de la société civile et de la presse en Afrique. Aussi, « l’objectif principal de cette initiative est d’embarquer un nombre important de journalistes à pratiquer le fact-checking » a affirmé M. Diagne.

Kadia F. Sow, Charlie A. Kouagou, Pauline D. R. Minka

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s